The attention span of a bullet to the head

Deuxième peinture inspirée par Kurt Cobain et ses journaux. On voit que celle-ci devient déjà plus abstraite, ce qui signifie que je me libère de la contrainte du portrait traditionnel qui, pour moi, n’est pas très intéressante. J’aimerais voir où me mèneront les autres portraits de Kurt Cobain mais je viens d’apprendre la mort de David Bowie et je pense que je vais me lancer dans un nouveau projet le concernant, basé sur son dernier album. Je reviendrai à Kurt Cobain plus tard.

Huile sur toile, 60 x 80 cm, 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *